Ma femme et moi, nous nous sommes connus sur un voilier. Ensuite, nous avons fait le tour du monde des meilleurs spots de plongée. Puis maintenant nous vivons dans le Var. Bien sûr, nous sommes moins assidu sur le bateau de notre club de plongée depuis l’arrivée de M., mais nous sommes est resterons des amoureux de la mer. Tout notre entourage est au courant de ça, et certains de nos amis ont eu la bonne idée de nous offrir la veilleuse tortue Cloud B, appelée aussi Tranquil Turtle. Après quelques mois d’utilisation, je peux maintenant vous donner mon avis sur ce produit. Et autant vous le dire, je ne tari pas d’éloges sur cette tortue qui veille sur le sommeil de mon petit O. !

Petite précision, je pense qu’il n’est pas nécessaire d’être niveau 3 en plongée sous marine (ou PA 60 comme disent les jeunes) pour apprécier cette veilleuse. Il suffit de bien aimer la mer !

Première impression de la veilleuse Tortue Cloud B :

Ma première impression a été de me dire : “Mais pourquoi ils ont fait une peluche avec une coque en plastique dur ?”. Sur le coup j’ai trouvé cela idiot, car j’ai pensé que mon fils allait se taper la tête dessus.

La tortue Clound B
La tortue Clound B

Mais quand j’ai appuyé sur le bouton pour allumer la lumière bleue, et que j’ai vu l’effet de mer projeté par la tortue, j’ai compris que le plastique permettait de créer cette touche de réalisme assez impressionnante.

Comment donner un aperçu du rendu de cette veilleuse ?

Ce qui m’a bluffé quand j’ai essayé la veilleuse, c’est l’effet de mer qu’elle projette au plafond. Il est vraiment très réaliste, et très reposant. Et c’est quelqu’un qui passe régulièrement de longues minutes allongé au fond d’une piscine à regarder la surface qui vous parle !

J’ai donc tapé “tortue cloud b” dans youtube et j’ai regardé les vidéos que les autres Blogger on fait de cette tortue. Et bien, j’assume totalement de dire qu’elles sont toutes pourries. C’est vrai que ce n’est pas évident de faire un film quand il y a peu de luminosité. Mais je m’y suis attelé, voici le résultat.

Et vous constaterez comme moi, qu’il est pourri aussi !

Alors puisque je n’arrive pas à vous faire ressentir la beauté du spectacle engendré par cette tortue avec des images, peut être y arriverai-je avec des mots… Alors j’allume la tortue Cloud B, je regarde le plafond, et je me laisse bercer par les couleurs, et voici ce qu’il sort de ma tête :

Vous êtes la beauté. Vers, la pure Ionie
C’est de vous que naquit Vénus au temps des dieux,
Et vous avez formé son corps victorieux
De votre onde mobile à la lumière unie.

C’est vous, près des vaisseaux, qui faisiez l’harmonie
Des sirènes charmant les Grecs mélodieux,
Et reflétiez l’effroi des grands temples pieux
De Sunium aux bois sacrés de l’Ausonie.

Bien que l’âge ait passé des vieux mythes charmants
Et qu’au sein de vos flots soulevés ou dormants
La raison ait tué la chimère sacrée,

Au fond de votre abîme impénétrable et bleu,
L’âme malgré soi cherche et regarde attirée
Si dans cet autre ciel on ne verrait pas Dieu.

Non, je déconne, c’est quand même pas suffisamment beau pour m’inspirer cela. Et je trouve que la réputation des bois sacrés d’Ausonie est surfaite, je n’ai jamais réussi à y trouver le moindre champignon ! Ces vers sont de Albert Mérat. Mais, je vous demande de me croire sur parole, l’effet de mer projeté au plafond est excellent !

Dissection de la veilleuse tortue Cloud B :

En gros, elle est moitié peluche, moitié plastique. La carapace est en plastique transparent bleuté. Et sur cette carapace, on trouve 5 boutons :

  • Deux pour régler le volume
  • Un pour lancer la musique
  • Un pour allumer la lumière qui projette l’effet de surface de l’eau au plafond.
  • Un pour éteindre.
Vue de dessus de la veilleuse tortue Cloud B
Vue de dessus de la veilleuse tortue Cloud B

Dans la carapace on trouve une petite diode bleu au dessus de la quelle est posée une lentille en plastique animée par un moteur. C’est le mouvement de cette lentille qui crée l’effet de “vague” projeté au plafond. La vidéo ci-dessous vous montre le mouvement de cette lentille. Les plus mécanos d’entre vous constaterons que ce n’est pas une simple rotation sur un axe. En effet, la lentille tourne et avance en même temps. Ainsi, on discerne très difficilement le motif de répétition au plafond !

Le fait que ce moteur bouge, crée un tout petit bruit (à peine audible) en phase avec le déplacement des vagues au plafond. Cela rappelle un peu le bruit de la mer. Les musiques jouées par la Tranquil Turtle couvrent bien le très léger bruit du moteur.

On peut jouer deux types de son : Soit une musique, soit le bruit des vagues.

Piles de rechange de la veilleuse Tranquil Turtle :

La veilleuse tortue Cloud B est alimentée par 3 piles AA (les grosses !). Comme pour tous les appareils que l’on utilise peu (10 minutes par jour, c’est peu). On peut se permettre d’utiliser des piles non rechargeables (si non, l’auto décharge des piles rechargeables n’est plus négligeable).

Conclusion :

Je recommande chaudement l’achat de cette tortue.

On la trouve partout : Chez nature et découverte, chez oxybule, et pour 53 euros chez Amazon. C’est un cadeau que je fais maintenant à chaque naissances (bon, pour le petit R., je savais pas que son frère l’avait déjà, mais pour les autres ça a marché !!)

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here