Quand nous avons eu la petite A (l’ainée), nous avons pris la décision de faire l’école à la maison. Nous n’avons pas fermé la porte à l’école, mais nous souhaitions trouver une école qui corresponde à nos souhaits et à ceux de notre enfant avant tout.

C’est dans cet optique que nous avons été aux journées portes ouvertes d’une Calendreta, une école un peu différente de ce qui se pratique en tant normal. Je reviendrai sur le principe, les fondements et la philosophie de ce type d’école plus tard.

Je veux parler ici des parents d’élèves de cette école. En effet, j’ai eu l’occasion de discuter du sujet  avec un amis et au détour de la conversation, il m’a glissé le terme de marginaux.

Je n’ai pas relevé sur le coup car ce n’était pas dit avec méchanceté.

Le terme marginal était utilisé plus dans l’idée que les parents de cette école (dont je fais partie), vivent d’une façon différente des autres. Effectivement, ils sont présents au maximum dans la vie de leurs enfants, ce qui les rends marginaux aux yeux des autres.

Alors j’ai décidé d’en parler dans cet article et de poser la question suivante: choisir d’élever ses enfants aujourd’hui et passer beaucoup de temps avec eux fait il de nous des marginaux?

Le système hérité de nos parents:

Plus j’avance dans ma réflexion sur le système actuel, plus je me dis qu’il y a deux systèmes qui s’opposent radicalement.

Le premier, c’est le système de nos parents:

  • Travaille bien à l’école: écoute le maître, baisse la tête quand on te rabroue et ne fais pas de vague.
  • Fais de longues études: Il te faut des bagages. Effectivement, un cv dégoulinant de titres et de diplômes fera sensation auprès de “Paul Emploi”.
  • Achète vite ta première maison à crédit: je ne parle pas de la ville de crédit, mais de l’acte de t’endetter pour tes futures 25 prochaines années.
  • Fait tes premiers enfants et dépêche toi de les faire garder pour retourner au travail le plus tôt possible: Et oui, il faut payer le crédit de la maison et de la grosse voiture que tu viens d’acheter vu que le bébé est arrivé.
  • Travail encore plus dur pour agrandir ta maison et pense à épargner pour ta retraite et les études de tes enfants, car ils devront à tout prix reproduire le schéma de pensée que je viens de détailler.
  • Arrive à la retraite au moment ou tes enfants partent chercher leurs bagages (les diplômes et les grandes études) et va consulter ton oncologue car tu sens un truc pas normal se développer en toi.
Le graal: La maison payée à 60 ans

Ces parents “marginaux” qui choisissent de passer un maximum de temps auprès de leurs enfants:

Maintenant je vais vous parler du deuxième système. Celui de ces parents que je côtoie et dont je fais partie, les marginaux.

Ces marginaux qui ont décidé de passer au maximum de temps avec leurs enfants.

Mais ils les amènent à l’école aussi?

Oui mais la philosophie est bien différente. Ils participent à la vie de l’école (c’est une école associative), amènent les enfants dans l’école pour poser les sacs et discuter avec l’instituteur, discutent à l’entrée des enfants tous ensembles, partagent un café le matin après avoir déposé les enfants et prennent le temps de vivre.

Quand les enfants sont malades, ils ne les amènent pas à l’école mais les gardent au chaud chez eux.

Ils ne jettent pas les enfants à la grille sans avoir passé avec eu la porte, pressé d’aller vendre encore plus pour gagner plus.

Ils ont choisi de ralentir pour s’accorder plus de temps et en accorder plus à leurs enfants.

Ils ont choisi de faire un trait sur les grosses maisons rutilantes, les piscines olympiques et les berlines splendides.

Conclusion:

Le choix de faire passer les enfants avant son travail est devenu une hérésie aux yeux de la société actuelle.

Les parents aimants qui préfèrent rouler en pétrolette et passer du temps avec leurs enfants au lieu d’enfiler un costard et de rouler en grosse berline sont montrés du doigt.

Et si les marginaux c’était plutôt ceux qui pratiquait nounou, métro, boulot, nounou, dodo?

Si vous êtes dans ce cas de figure, regardez votre enfant, il aura bientôt 18 ans…. Ou sortez la tête du guidon, ralentissez.