Dans le kit du parfait papa on trouve forcément, en plus de la ceinture de maintien lombaire et du siège porte bébé pour vélo, des livres sonores. C’est un objet incontournable que l’on trouve dans toutes les chambres d’enfants. Donc comment se démarquer des autres parents quand on achète un tel livre ? La réponse est simple : il faut choisir des livres sonores originaux. J’avais écrit un article sur les livres Grund, et je ne renie rien de ce que j’ai écrit à l’époque. Mais deux ans ont passés et je suis passé du grade de “Matelot papa” à “Capitaine Papa”… Et oui j’ai pris du galon. Pour ce qui ne filent pas les métaphores martiales, je suis passé de papa noobs à master papa, en gros j’ai pris du skill ! J’ai bien compris que les livres sonores que l’on trouve chez les autres sont forcément des éditions Grund ou Milan. Et ce n’est pas parce qu’ils sont d’une qualité éditoriale exceptionnelle, non … C’est parce-que quand on cherche “livre sonore” dans un moteur de recherche, on tombe sur eux pendant les 10 premières pages de résultats. Mais en farfouillant un peu je suis tombé sur les livres musicaux des éditions Thomas Jeunesse. Je me suis donc procuré quelques uns de ces livres pour les essayer et je les ai vraiment trouvés super.

Originalité des livres sonores Thomas Jeunesse.

Ce qui saute aux oreilles avec ces livres c’est que les extraits sonores sont beaucoup plus long que  ceux des éditions concurrentes. J’ai chronométré que sur les livres Grund, les extraits sonores durent 15 secondes contre 45 secondes sur les livres des éditions Thomas Jeunesse.

Une autre spécificité très appréciable de ces livres est la possibilité de régler le volume sonore. Le bouton sur la dernière page servant à choisir parmis un des trois niveaux sonores possible. Il est aussi possible d’éteindre le livre grâce au petit interrupteur à côté du bloc de piles.

Originalité des livres thomas Jeunesse : Il y a un bouton pour régler le volume et éteindre le livre
Originalité des livres thomas Jeunesse : Il y a un bouton pour régler le volume et éteindre le livre

Sur ces livres,  les piles sont des AAA : les petites piles battons. Du coup on peut y mettre des piles rechargeables ! Si vous avez déjà des livres d’autres marques vous devez aussi avoir un gros sac de piles boutons usagées à poser à la déchetterie la prochaine fois que vous y allez. Donc vous apprécierez la possibilité que nous offre les livres des éditions Thomas Jeunesse de mettre des piles rechargeables.

Test des livres sonores Thomas Jeunesse

Structure des livres musicaux Thomas Jeunesse :

Ces livres ont une belle couverture épaisse. Ce n’est pas simplement une page en carton. La couverture et la quatrième de couverture sont dans une matière qui inspire confiance. On se dit que le livre va résister à des coulures de baves abondantes comme seuls les plus jeunes lecteurs peuvent en faire ! Ensuite à l’intérieur les pages sont en carton classique. Il y a 6 pistes musicales par livres, donc 6 doubles pages. Comme je le disais plus haut les pistes musicales sont longues, elles durent 45 secondes. Cela permet à certaine double pages de contenir deux petites chansons. Dans le livre sur les comptines par exemple, la fameuse “une poule sur un mur” est dans la même piste musicale que la non moins délectable “Petit Escargot”.

Les enregistrements et leur restitution sont de bonne qualité. Puisque le livre est épais il joue bien son rôle de caisse de résonance. On entend une légère distorsion quand le son est au maximum, mais ça c’est pareil dans tous les livres. Sauf que l’originalité avec ces livres c’est que l’on peut  baisser le son !

Ligne éditoriale des livres sonores :

Le choix des morceaux, que l’on pourrait appeler la ligne éditoriale, est excellent. Ma culture musicale n’étant pas des plus poussée, ces livres m’ont permis de mettre un nom sur bon nombre de mélodies dont je connaissais l’air. J’ai bien hâte de les entendre en compagnie de collègues pour étaler ma culture toute fraîche !

Quelques un des livres composant la ligne éditoriale des éditions Thomas Jeunesse
Quelques un des livres composant la ligne éditoriale des éditions Thomas Jeunesse

J’aime bien faire écouter à ma fille une même musique jouée différemment pour qu’elle comprenne la notion de thème musical. Dans le livre sur Chopin et celui sur les airs de guitare, il y a un thème que je ne connaissais qu’au piano ( mais dont j’ignorais le nom ) : Fantaisie interrompue. C’est amusant d’enchaîner les deux. La première fois que je lui ai fait le coup c’était avec le trio Bibliothèque des têtes raides. Ceux qui connaissent regrettent sans doute comme moi qu’il n’existe pas un livre : “Mes plus beaux airs de punk”…

Dans le livre sur les comptines, les chanteurs sont des parents et leurs enfants. J’ai remarqué que ma fille accrochait encore plus facilement une musique si elle était chantée par des enfants. Je suppose que ça capte mieux son attention, qu’elle arrive mieux à se projeter. Donc pour cela le livre sur les comptines est très réussi.

Illustrations des livres Thomas Jeunesse :

Mais assez parlé de musique, parlons peinture ! Pour bien juger de la qualité des illustrations, je pense qu’il faut d’abord répondre à la question suivante : Que demande-t-on aux dessins d’un livre pour enfants?

  • Qu’ils soient colorés : il n’y a pas une seule couleur que je n’ai pas vu dans ces livres !
  • Qu’il n’y ait pas d’obscénité dessinée dessus : j’ai eu beau chercher, pas une seule bite n’apparaît sur les illustrations. Je tire d’ailleurs mon chapeau aux illustrateurs, car moi quand on me demande de dessiner quelque chose, ça dérape très vite sur une petite bite… Peut être ont il des “feuilles à bite” pour en dessiner de temps en temps sans qu’elles n’apparaissent sur leurs œuvres…
  • Qu’ils illustrent la musique : c’est ça le plus important. Une musique même sans parole raconte quelque chose. Et les illustrations sont là pour aider les parents à raconter l’histoire de la musique aux enfants.
Illustration du livre sonore sur la guitare consacrée à Asturias des Isaac Ibanez
Illustration du livre sonore sur la guitare consacrée à Asturias des Isaac Albéniz

La figure ci dessus est un exemple classique d’illustration des livres Thomas Jeunesse. Asturias est sans doute l’air le plus connu de la musique espagnole. L’illustration nous montre des danseurs de flamenco, et une plage qui pourrait très bien être Andalouse, ou des Asturies. Je vous laisse raconter ça à vos enfants. Si vous voulez la chanson en entier, j’adore cette interprétation, elle montre bien que le génie est de donner l’impression de simplicité à des choses complexes !

Les types de livres sonores Thomas Jeunesse :

Depuis le début de cet article je me suis focalisé sur les livres musicaux. Mais les éditions Thomas Jeunesse proposent toute sorte de livres sonores :

Livre sonore à toucher
Livre sonore à toucher

Tout ça pour dire que la collection des livres Thomas Jeunesse est très riche, vous les trouverez tous chez amazon, ou directement sur le site web de la maison d’édition (pour les adeptes du circuit court).

Conclusion sur les livres musicaux Thomas Jeunesse :

Ce sont des livres sonores originaux d’excellente qualité tant sur le plan sonore, graphique et structurelle. Les piles battons et le réglage du volume sont des bonnes idées qui démarquent bien ces livres de la concurrence. La grande diversité de livres proposée par la maison d’édition est à souligner. Les musiques sont interprétées avec une grande maîtrise, même si en écoutant attentivement le concerto pour flûte et Harpe de Mozart, mon oreille a un peu accrochée sur la fin du quatrième temps. Je suis sûr qu’il en sera de même pour vous. Alors j’ai ré-ouvert la partition, et après vérification la croche se doit être marquée de la sorte. (Si vous l’impression d’avoir compris ces phrases, c’est que comme moi, vous n’y connaissez rien en musique, car elles ne veulent rien dire du tout). Mais bon tout cela n’est que de la basse technique musicienne. L’important c’est que l’âme de l’interprète s’exprime, et pour ça vous pouvez faire confiance aux livres des éditions Thomas Jeunesse.