J’ai plusieurs fois exposé mon point de vue (parfois de manière cynique) sur les littératures et contines pour enfants.

Effectivement, c’est souvent nian-nian, un peut niais-niais voir parfois carrément nul.

Le principal, c’est que ça plaise à nos bouts de choux non?

Oui mais ça véhicule des messages parfois.

Je vais en égratigner un de ce pas, celui d’un certain “Ptit Loup” qui décide de sauver la planète.

C’est pas gagné et voici pourquoi.

Sauver la planète une vaste chantier:

Il n’y a pas un jour ou je ne lis pas que dans quelques dizaines d’années, on va être dans un merdier pas possible.

Clairement, je crois que tout le monde le sais, et que tout le monde s’en cogne le coquillart.

On verra plus tard!

Plus sérieusement, le thème est fédérateur puisque tout le monde sais qu’il faut sauver la planète.

Ca passe par un changement de mentalité de consommation exacerbée, un abandon du capitalisme débridé et un retour à l’humain et à la nature (je vous invite dans ce cadre à lire l’excellent livre qui s’intitule “Désobéissance Fertile“).

Oui, je sais, je rêve à un monde meilleur, j’ai le droit non?

Tout ça pour dire que, si ce n’est pas une prise de conscience collective pour le moment, ça serait bien de faire prendre conscience à nos enfants qu’il va falloir changer de mode de vie.

Ca peut se passer avec le jeu ou encore la lecture.

Et c’est un livre qui à été offert la petite “A” ce noël qui m’a fait dégainer mon clavier: “Ptit loup sauve la planète”.

Les histoires Petit Loup:

Avant d’entrer dans le vif du sujet, c’est qui ce “Ptit loup”?

C’est un personnage d’histoire à l’opposer de Peppa Pig. Et oui les petits cochons et les loups ça ne fait pas bon ménage!

Dans le principe, c’est en fait identique. Ce sont des histoires pour les enfants avec un héros nommé “Ptit Loup”.

Pourquoi un loup?

Je ne sais pas, mais je me suis d’ailleurs demandé si le fait de prendre un Loup comme héros des histoires n’avait pas pour vocation à redorer l’image du Loup qui en prend d’ailleurs un sacré coup dans la tronche dans toute les vieilles histoires pour enfants.

Bref, Ptit loup c’est comme Peppa ou Martine, il fait de tout: il va à l’école, il part en vacances, il joue à chat perché (ben non c’est un Loup) etc….

collection livres p'tit loup
Exemple de plusieurs livres P’tit Loup

Les histoires sont simples à lire et à comprendre pour les enfants en bas âge, les dessins et les morales plutôt sympas.

Bien entendu, les thématiques abordées dans les livres pour enfants P’tits loup sont d’actualité.

Et c’est le cas de ce “P’tit Loup sauve la planète” qui m’a fait sourire.

P’tit Loup sauve la planète, mais il ne s’y prend vraiment pas comme il faut:

Un livre imprimé en chine:

La première chose qu’il faut faire pour “sauver la planète”, c’est de revenir à des consommations et productions locales, quand c’est possible.

Je pense que pour un livre, c’est tout à fait envisageable.

Pour notre P’tit loup qui veut sauver la planète, ça n’est visiblement pas le cas.

Le livre en question à fait au bas mot plus de 8000km, il est imprimé en chine.

livre p'tit loup imprimé en chine
Imprimé en chine, bravo le P’tit Loup qui sauve la planète!

Pas de pesticides dans le jardin de P’tit Loup, mais un abri à coccinelles:

On retrouve notre “canidé parlant” dans le jardin avec son papa.

Ce dernier lui certifie qu’il n’utilise pas de produit dans son jardin.

Pas de pesticide, c’est génial pour la planète!

Mais ce n’est pas là où le bât blesse.

Effectivement sur la photo suivante, on peut voir un petit abri à coccinelles.

avis livre P'tit Loup
Laisse pousser l’herbe Papa, les coccinelles te remercieront!

Très clairement, ce genre d’abri c’est de la foutaise. J’en ai moi même fait un à la maison.

Ce qu’il faut plutôt faire, c’est laisser des zones en friche dans le jardin. Les herbes hautes et la nature, c’est ça le véritable habitat pour les insectes et les coccinelles.

Une maison pour insectes au milieu d’un jardin à l’anglaise avec chaque brins d’herbes taillés au millimètre ou du gazon synthétique, ce n’est pas ça qui sauvera la planète.

Le recyclage des déchets:

La meilleure surement du livre “P’tit loup sauve la planète”.

Il explique à sa maman qu’il faut trier ses déchets.

apprendre le recyclage aux enfants avec P'tit Loup sauve la planète

C’est très bien de trier les déchets.

Mais le mieux, c’est de ne pas en produire.

Effectivement, la grande majorité des déchets produits quand ils partent au “recyclage”, sont brûlés ou enfouis. C’est le cas notamment pour une grande majorité de plastiques, dont 9% uniquement sont recyclés (explications ici).

Au lieu de recycler tes déchets Ptit Loup, fait en sorte de ne plus en produire! Achète en vrac et pousse ta génération à demander des emballages réutilisables!

Nos anciens connaissaient les bouteilles de lait consignées par exemple.

Conclusion:

Je vous laisse trouver les autres perles dans le bouquin, car j’en ai trouvé quelques gratinées également.

Au final, ce Ptit Loup sauve la planète, c’est plus du “Green-Washing” qu’autre chose. Les messages véhiculés ne feront que retarder l’inévitable.

J’attends le prochain opus: “P’tit loup joue en bourse de façon responsable”.